Prochain conseil municipal 3 février 2022

Conseil municipal du 16 décembre 2021

Vous trouverez l’ordre du jour du Conseil Municipal ici : http://www.saintcloudrivegauche.fr/wp-content/uploads/2021/12/ordre-du-jour-cm-16-dec-2021.pdf

Et n’oubliez pas que le Conseil Municipal est ouvert au public. Exceptionnellement, il commencera à 19h30 dans la Salle des mariages.

Retrouvez les questions que nous poserons ci-dessous.

Questions posées par vos élus Saint-Cloud Rive Gauche

La France a ratifié en 1990 le Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Le 20 novembre dernier, nous fêtions la Journée Internationale des Droits de l’Enfants.

En France, les mineurs isolés, notamment étrangers, sont placés sous la responsabilité et la protection de l’Aide Sociale à l’Enfance qui dépend des Départements.

L’actualité récente et de nombreuses enquêtes journalistiques ont gravement mis en cause, dans les Hauts de Seine, le rôle joué par l’ASE. Enfants placés seuls dans des hôtels, nourris à coup de kébabs, déscolarisés, abandonnés par les travailleurs sociaux. Un véritable scandale ! Sans compter ces jeunes majeurs qui, alors qu’ils sont depuis des années en France, y ont reçu une formation, sont détenteurs de contrats d’apprentissage, travaillent et sont inscrits dans une perspective d’intégration prometteuse, se voient délivrés des Obligation de devoir Quitter le Territoire Français (OQTF).

Monsieur le Maire, vous qui êtes Vice-Président du Conseil Départemental des Hauts de Seine, quelles actions avez-vous entreprises pour améliorer la prise en charge et l’intégration de ces jeunes ?

La ville de Saint-Cloud, à son échelle, pourrait-elle prendre une initiative exemplaire pour accompagner ces enfants ?

Je vous remets à toutes et à tous cette carte postale de RESF que vous pourrez envoyer, sans l’affranchir, au Président de la République.

Réponse du Maire : 

La ville ne s’engagera pas pour remplacer le gouvernement. Nous n’en avons ni les compétences ni les moyens.

(Aucune réponse n’a été apportée sur une possible démarche symbolique de la ville).

Si Saint-Cloud n’est pas épargnée par la délinquance, nous avons le sentiment qu’elle en est relativement préservée. Il n’en demeure pas moins que certains habitants peuvent ressentir, à tort ou à raison, un sentiment d’insécurité. Cela peut conduire, notamment les logements collectifs, des habitants à demander à la copropriété d’investir dans des dispositifs sécuritaires coûteux, parfois disproportionnés et à l’efficacité relative. Sans compter l’impact de barrières, grillages, murs de béton et autres caméras sur notre qualité de vie.

Afin de combattre les fantasmes ou au contraire pour alerter les habitants, pourriez-vous nous transmettre des statistiques précises et transparentes quant à la délinquance à Saint-Cloud ?

Quels sont les actes délictuels les plus fréquents ? Quels sont les quartiers les plus concernés ? Y a-t-il des heures ou des jours plus criminogènes ? Quelles sont les actions entreprises par la ville et la police nationale pour lutter contre la délinquance ?

Réponse du Maire : 

Un diagnostic local a été réalisé avec le Commissariat de Saint-Cloud. Il faut se méfier de l’effet loupe des réseaux sociaux : en effet, sur 3 ans, il y a une baisse globale des chiffres de la délinquance à Saint-Cloud. On peut en partie l’imputer à la période du Covid.

Le nombre des vols a un peu augmenté. Le diagnostic n’apporte aucune information complémentaire sur les chiffres par quartier, ni de statistiques horaires.

Le nombre de cambriolage est en baisse.

On peut noter un accroissement des vols violents. En revanche, le taux d’élucidation en matière de vols est en progression.

Les atteintes à la tranquillité publique n’ont pas augmenté.

La mairie prévoit en 2022 une semaine consacrée à la prévention de la violence quotidienne, ainsi qu’une couverture caméra vers le jardin de l’Avre et la rue Armengaud.

Un petit bout de piste cyclable a été créé pour relier l’avenue du Maréchal Delattre de Tassigny et la rue du Calvaire. C’était une attente forte des cyclistes car ces quelques mètres de piste permettent de relier la passerelle de l’Avre au Parc de Saint-Cloud et de contourner la rue des Gâte Ceps qui est très pentue.

Quelques jours après sa création, deux barrières métalliques ont été installées à l’entrée basse de cette piste. Ce qui la rend pratiquement impraticable en montée car on doit poser pied à terre pour la franchir et remonter sur le vélo en montée est presque impossible. Quant à la descente, c’est extrêmement dangereux car le risque de chute est maximal.

J’ai déjà un cas répertorié d’une personne qui est tombée en montant et qui s’est fait très mal. Quant à la descente, je redoute qu’un enfant qui perdrait le contrôle de son vélo ou dont les freins lâcheraient ne vienne percuter violemment cette barrière.

Je sais que des riverains se sont plaints de cette piste car les vélos iraient trop vite. C’est pourtant matériellement difficile d’aller vite dans cette descente. Et il y a toujours des automobilistes ou des riverains qui se plaignent quand on aménage des pistes cyclables.

Pourquoi avoir cédé et pourquoi faire courir de tels dangers aux cyclistes ? Déjà que vous ne faites pas grand-chose pour le vélo dans la ville alors au moins ne gâchez pas le peu que vous faites…

Réponse du Maire : 

En gros les vélos font n’importe quoi et ne sont pas au-dessus des lois…

A Paris, le nombre de déplacements quotidiens à vélo devrait dépasser ceux effectués en voiture dès 2024. Pour accompagner et accélérer cette transition, la Mairie de Paris a lancé un plan de 250 millions d’euros sur 6 ans.

Ce plan ambitieux permet de lutter contre le bruit et la pollution atmosphérique, de promouvoir la santé publique et lutter contre le dérèglement climatique.

En quoi consiste le plan vélo de la ville de Saint-Cloud ? Quelles sont ses grandes orientations stratégiques, ses actions concrètes et quel est le montant du budget qui lui a été affecté ?

Réponse du Maire : 

Pas grand chose si ce n’est que la politique de Paris envers les automobilistes est discriminatoire. Désespérant…

Documents du Conseil municipal du 16 décembre 2021