Prochain conseil municipal 23 septembre 2021

Conseil municipal du 8 et 22 juin 2020

Elections des commissions et règlement intérieur - 8 juin 2020

Eric Berdoati transforme Saint-Cloud en République bananière !

Ce Conseil Municipal était consacré à l’adoption du règlement intérieur de la nouvelle mandature et à l’élection / nomination des membres des multiples commissions du Conseil Municipal : commission des finances, des travaux, logement, appel d’offres, affaires sociales, crèches, marchés forains, caisse des écoles, établissements scolaires, délégation de service public etc.

Mais il est parti en sucette quand il s’est agi d’élire 4 Conseillers Municipaux au sein de l’Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense (POLD) ! Compte-rendu dans la vidéo ci-dessus.

Ordre du jour détaillé en téléchargement ici.

La séance était ouverte au public et s’est déroulée à 20h30 au Carré, 3 bis rue d’Orléans.

NOUVEAU SCANDALE : dans le compte-rendu analytique de cette séance du 8 juin rédigé par la Mairie, en téléchargement ci-dessous, il n’est aucunement fait mention du passage en force du Maire dénoncé dans la vidéo ci-dessous. Pathétique tentative du Maire de dissimulation. Les clodoaldiens doivent savoir !

EPILOGUE : suite à l’épisode du 8 juin, un nouveau Conseil Municipal a été convoqué le lundi 22 juin avec un seul point à l’ordre du jour : le (re)vote de la délibération pour élire 4 Conseillers municipaux au sein de POLD. Eric Berdoati a invoqué une jurisprudence du Conseil d’Etat justifiant selon lui le fait que les 4 élus doivent être issus de la majorité. Pierre Bosche conteste cette jurisprudence et dit qu’elle est inapplicable au cas présent. Chacun reste donc sur ses positions. Très rigolo : Eric Berdoati a exhumé l’un des bulletins de vote du 8 juin en faveur de Bosche, bulletin qui aurait dû être invalidé car ne faisant pas figurer les candidats dans le bon ordre. La honte pour le clan Bosche… Mais de son côté, Bosche dit que les bulletins en faveur de Berdoati n’étaient pas réguliers non plus car certes ils étaient paritaires (2 hommes et 2 femmes) mais pas alternés entre un homme et une femme. Et là c’est vraiment la méga honte pour le clan Berdo et un signe d’amateurisme assez pathétique car quand on est en responsabilité, on ne commet pas ce genre d’erreurs de débutants. Par ailleurs, dans les documents donnés par la Mairie aux Conseillers municipaux avant le Conseil, il y avait des contradictions entre les articles de loi référencés dans la délibération et ceux référencés dans l’exposé des motifs. BREF, C’EST DU GRAND N’IMPORTE QUOI ET AMATEURISME HALLUCINANT DE LA PART DE ERIC BERDOATI !

Résultat des courses, le 22 juin, on a refait le scrutin en bonne et due forme pour élire 4 Conseillers municipaux au sein de POLD. La majorité revendique les 4 sièges et à adopté la délibération. LREM a voté contre. De notre côté, face à tant d’incertitudes juridiques, nous nous sommes abstenus. Reste maintenant à Pierre Bosche et à ses équipes à engager un recours devant le Tribunal Administratif…

Documents du Conseil municipal du 8 et 22 juin 2020