Les Clodoaldiens vivront-ils dans la seule ville sans voies piétonnes ?

Notre tribune dans le Saint-Cloud Magazine de mai 2022

Neuilly-sur-Seine réaménage l’avenue du Général de Gaulle au profit des piétons et des vélos. Les clodoaldiens se retrouvent dans les ruelles piétonnes de Rueil et leurs commerces. Les villes de province affichent des centres piétons dynamiques et attractifs.

Et que propose Saint-Cloud pour ses habitants ? Si ce n’est une ville entièrement pensée pour la circulation des voitures ?

Saint-Cloud, avec ses espaces verts, ses ruelles bucoliques et escarpées, ses points de vue sur Paris, a tout de la petite Montmartre de l’Ouest parisien. Développer des zones piétonnes dans ses quartiers, c’est non seulement agir pour la qualité de vie des clodoaldiens, mais c’est aussi donner une chance à notre ville de pouvoir développer son attractivité.

Il suffit de voir les locaux commerciaux fermés avenue de Longchamp, au pied du T2. Et si nous osions en faire une voie piétonne ? Ainsi qu’une partie de l’avenue Palissy, devant les écoles, où se retrouvent enfants et parents. Afin, par la même occasion, de faire venir et retenir les employés des entreprises voisines dans les commerces de la rue.

De la même façon, nous aimerions tous nous retrouver dans des ruelles piétonnes face à la mairie, de la rue de la Libération à la rue de l’Eglise. En un premier temps les week-ends, puis de façon plus pérenne si l’essai s’avère concluant.

Faire de l’avenue de Lattre de Tassigny une voie réservée le dimanche aux piétons et aux cyclistes, afin de rejoindre la passerelle de l’Avre en profitant du panorama sur Paris. Prolonger la passerelle de l’Avre vers le bois de Boulogne afin d’enjamber les quais. Proposer à chaque quartier de déterminer une zone pour les piétons du dimanche.

Autant de propositions pour replacer les mobilités douces au cœur des ambitions de la ville, à l’heure de l’obsolescence programmée de l’usage de la voiture. Ce qui ne pourra se faire bien entendu sans développer dans le même temps les voies cyclables et les transports en commun. Saint-Cloud n’a d’ailleurs pas saisi l’occasion du Grand Paris pour relier directement le tramway aux lignes de métro voisines, alors qu’accéder à Paris en voiture est en train de devenir mission impossible.

Irène Doutsas Conseillère municipale

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des informations qui vous concernent par courrier électronique à l’adresse : [EMAIL]. Si vous nous avez autorisés à transmettre ces informations à des partenaires, vous pouvez vous y opposer ultérieurement en écrivant à l’adresse précédemment citée.

Aucun commentaire n'a encore été déposé pour cet article.